Test Waders Ultrasonic Field and Fish

Lors mon dernier séjour de pêche sur le Gave d’Oloron, j’ai eu l’occasion de mettre à l’épreuve le dernier modèle de waders de la marque française Field And Fish.

Ça tombait bien car le dernier waders acheté l’année passée fuyait déjà à l’entrejambe. Je ne citerais pas la marque qui n’a pas voulue me le remplacer mais il est certain qu’à l’avenir, je ne vais pas lui faire une promotion favorable. Ceci étant dit, je reviens à ce nouvel équipement.

Ce waters respirant 4 couches est livré dans une pochette de type filet. Il est accompagné d’une ceinture large en Néoprène épais. Un kit de réparation et un tapis de sol complètent l’ensemble.

J’ai immédiatement été agréablement surpris par la qualité des matériaux employés et à la finition soignée des différents éléments qui composent cet ensemble. Les coutures sont d’une excellente facture. Ce waders respirant 4 couches utilise la toute dernière technique d’assemblage et de soudage par ultrason, technique réservée jusque là au marché américain (Orvis , Redington).

Un système astucieux de bretelles permet de transformer rapidement le waders en pantalon, un petit détail qui fera certainement la différence lors des journées estivales bien chaudes.

Vue sur la poche étanche intérieure et le système de bretelles pour la transformation du waders en pantalon.

 

La ceinture en Néoprène est large et épaisse ce qui permet d’obtenir un soutien confortable et appréciable au niveau des lombaires.

Les chaussons en Néoprène remontent un peu au-dessus de la chaussure ce qui permet d’enfiler le waders facilement. C’est assez appréciable lorsqu’avec l’âge on perd un peu de souplesse. Une griffe métallique doublée d’un d’une bouche en sangle permet de maintenir les guêtres aux chaussures.

Les guêtres en Néoprène permettent de recouvrir la partie haute des chaussures et de camoufler les lacets. Comparées aux traditionnelles guêtres en tissu, elles bloquent parfaitement l’intrusion des graviers et du sable. C’est l’un des points forts de ce waders. En effet, il est toujours très pénible en action de pêche d’avoir des chaussures qui se remplissent de matériaux se glissant entre le waders et les chaussures pour venir terminer leur course sous les chaussons. Avec ce modèle, l’étanchéité est parfaite et j’ai beaucoup apprécié.

 

Dans la partie haute, à l’avant, on trouve deux poches. Celle de l’extérieur, thermosoudée, est équipée d’une fermeture éclair et peut contenir divers petits accessoires. La pochette intérieure de plus grande capacité est en plastique transparente. Fermée par un zip très puissant, elle protègera parfaitement le téléphone, la carte de pêche ou autre élément qui doit éviter un contact avec l’eau.

Le tissu respirant qui compose en grande partie le waders est souple. Il sèche très rapidement. Encore un bon point lorsque l’on n’a pas forcément la possibilité de suspendre son waders en fin de pêche. J’ai également été surpris par les qualités isolantes du tissu japonais utilisé. Dans de l’eau à 11 degrés, en barbotant jusqu’au niveau des côtes, on grelotte rapidement avec un équipement médiocre.

 

Je crois avoir fait le tour. Le test de cet équipement est donc concluant. Même s’il ne s’est pas inscrit sur une durée très longue, je suis convaincu de la qualité de cet équipement indispensable et je vous le recommande d’autant plus que son prix de 279,00 euros est bien en dessous de celui de ses concurrents.

De plus, il est couvert par une garantie de 2 ans, signe de la confiance de la marque en la qualité de ses produits et son désir de satisfaire les plus exigeants d’entre-nous.

Il est évident que l’on peut très certainement trouver moins cher par internet chez nos amis chinois cependant, le service après-vente, la rapidité de la livraison et la réactivité de la marque ne seront pas les mêmes. Pour vous donner un exemple, j’ai appelé Field And Fish pour me faire livrer le waders sur mon lieu de pêche dans le Béarn car j’ai avancé la date de mon séjour et je l’ai reçu le surlendemain chez un détaillant d’articles de pêche de Navarrenx. De plus, la livraison effectuée par GLS était gratuite. Parfait et merci à Frédéric Leroy, le patron de cette enseigne.

 

 

Pour conclure ce test, je termine sur le fait que Field and Fish est la seule marque française de pêche à reverser 1 % de son chiffre d’affaires à une association œuvrant pour la protection des milieux aquatiques. Chose qui pour moi démontre l’état d’esprit du dirigeant de cette société et souligne son côté passion ainsi que son engagement à proposer des équipements de pêche avec un excellent rapport qualité-prix.

Hervé THOMAS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest