Magnifique Béarn

Magnifique Béarn juillet 2013

Après avoir longé la chaîne des Pyrénées pendant quelques heures, me voici arrivé en Béarn pour 3 jours. J’ai rendez-vous avec mon ami Jean.

Ce dernier, bon monteur de mouches et excellent pêcheur, a également une connaissance extraordinaire du Gave d’Oloron et du Saison ou Gave de Mauléon. Après un petit déjeuner chez Germaine où se croisent de nombreux pêcheurs, nous prenons la direction du Saison pour

une visite guidée qui va durer toute la matinée.

Saison
Pêche du saumon sur le Saison

En début d’après midi, je quitte momentanément Jean pour rendre visite à Hervé Baltar qui est Guide de pêche depuis plus de 15 ans dans la région. Il va me guider sur une bordure du Saison pendant 3 heures à la recherche de belles fario. Les conditions ne sont pas vraiment favorables car l’orage violent de la veille a piqué les eaux. Il fait chaud et le vent ride la surface sur laquelle il n’y a aucune activité. Nous ne verrons qu’un seul poisson mais de très belle taille. Il surgit

dans nos pieds et prend immédiatement la fuite. Dommage.

Hervé Baltar-guide de pêche en Béarn
Hervé observe la bordure

Le résultat de cette sortie est tout de même très positif car cela m’a permis de revoir Hervé qui est toujours aussi sympa et qui connaît parfaitement ces rivières. Pour les amateurs de beaux poissons et la pêche à vue c’est certainement une bonne alternative lorsque l’on ne maîtrise pas forcément bien la technique. Merci à toi Hervé.

Fario du Saison
Une belle fario en poste

Nous sommes jeudi et la pêche du saumon est fermée. Je retrouve Jean pour une nouvelle visite guidée mais cette fois sur le Gave d’Oloron. Cette année, comme sur la plupart des cours d’eau, les niveaux d’eau sont encore très hauts. Le Gave, lui aussi est légèrement teinté et la température de l’eau est relativement froide. Ceci ne m’empêche pas d’imaginer le potentiel exceptionnel de cette magnifique rivière mais également d’apprécier sa beauté sauvage. C’est un cours d’eau puissant où les postes de pêche sont variés et avec des faciès très différents. Vu sa largeur et son débit, les secteurs où les poissons sont très difficiles à approcher sont nombreux.

Vue sur le Saison
Vues sur le Saison ou Gave de Mauléon

Gave de Mauléon

Gave d'Oloron
Le Gave d’Oloron

Nous passons l’après-midi sur le Saison pour reconnaître d’autres postes de pêche en préparation de la pêche du lendemain. Après avoir longé ce splendide cours d’eau jusqu’à sa confluence avec le Gave d’Oloron, nous rendons visite à un ami de Jean. Patrick est le patron de l’Auberge Saint Martin à Autevielle-St-Martin. Depuis 28 ans, il accueille dans son établissement les pêcheurs de saumon. C’est un point de passage obligé si vous souhaitez vraiment avoir des conseils, des renseignements ou tout simplement faire enregistrer une capture si vous avez un peu de chance. Non seulement Patrick fait parfaitement son travail mais il partage volontiers sa passion de la pêche du saumon et de la chasse à la bécasse en vous traitant,( si vous le méritez, de c.. de touriste qui vient prendre ses poissons ! ) toujours dans la plaisanterie avec beaucoup d’amitié pour les pêcheurs qui respectent les poissons, les autres pêcheurs et la rivière.
J’ajoute que Patrick a la ferme volonté de faire évoluer les mentalités et organise des sorties pour nettoyer les berges des cours d’eau. Sa gentillesse est aussi grande que son désir de voir évoluer la réglementation afin d’assurer l’avenir des saumons Béarnais et de la pêche de loisir en général. Un homme haut en couleurs que je vous recommande fortement.

20 heures, c’est l’heure de se rendre sur le pool des platanes à Aren pour pêcher la truite de mer. Nous avons jusqu’à minuit pour espérer une capture. Hélas, ce migrateur ne sort que très tard et son activité va commencer alors que nous sommes obligés de replier nos cannes. Une adaptation de la réglementation serait certainement à envisager…

Vendredi. C’est mon dernier et véritable jour de pêche. Aujourd’hui, nous allons sur le Saison avec Jean. N’ayant pas l’occasion de pratiquer cette technique régulièrement, je ne suis pas équipé de cannes à 2 mains. Vu la taille moyenne de la rivière, j’ai préparé une canne 10 pieds soie de 6. Après quelques passages sur un premier pool, Jean me place sur le suivant en me précisant qu’il faut que je m’applique. Il est onze heures. Quelques lancers de réglage à l’amont du pool et me voici sur le point chaud. Au troisième passage, Boum ! C’est la touche et un combat s’engage avec un beau poisson qui file rapidement vers l’aval. 10 minutes se sont écoulées et je commence à avoir le bras qui chauffe. C’est sûr c’est un joli saumon qui ne semble pas être décidé à se rendre. Il est 11H20 et ce magnifique poisson arrive à l’épuisette. Quel pied ! Il est splendide, tout argenté ce qui confirme qu’il est monté depuis peu de temps. A mon grand regret, ce poisson saigne et je ne vais pas pouvoir le remettre à l’eau comme je l’aurais souhaité. Cela fait malheureusement partie du jeu…

Saumon béarnais
Jean et un saumon du Saison – 80 cm – 5 Kg

En fin d’après-midi, j’ai l’occasion de rencontrer Olivier, excellent pêcheur de truites et de saumons. Enfant du pays, il connaît parfaitement les rivières du Béarn. Encore un pêcheur super sympa avec qui j’espère refaire une partie de pêche rapidement.

C’est le moment de conclure ce petit mot. Inutile de préciser que j’ai passé un séjour merveilleux en compagnie de passionnés très gentils et grands pêcheurs. Si vous êtes amateurs de sensations fortes et de paysages à couper le souffle, je vous conseille de faire un détour par le Béarn. Certes, la richesse halieutique est très loin du potentiel maximum de ces cours d’eau mais elle est tout de même extraordinaire.

Un grand merci à Hervé, Patrick et olivier pour leur accueil, leurs connaissances et leur gentillesse.

Mention exceptionnelle pour Jean qui m’a fait profiter de son expérience de 30 ans de pêche du saumon sur le Gave, de ses anecdotes et histoires vécues auprès des grands saumonniers d’antan. Sans lui, je n’aurais certainement pas eu la chance de croiser ce magnifique poisson.

Comme le disait un très célèbre pêcheur et conteur du Gave, le docteur Guy Debédat, j’ai, moi aussi, « su investir dans mes souvenirs ».

A bientôt bel et accueillant Béarn.

Le site d’Hervé BALTAR – http://www.peche-pyrenees.com/

Les coordonnées de Patrick

Auberge St Martin – 64390 AUTEVIELLES ST MARTIN – 05.59.38.55.92 – patrick.balesta@wanadoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

No announcement available or all announcement expired.