Baetis rhodani- l’éphémère indispensable

Baetis rhodani, la grande olive ou olive printanier, the large dark olive pour nos amis anglais, est principalement présente durant les mois de février à avril. Ses émergences peuvent se poursuivent jusqu’au mois de septembre mais c’est au cours du début de printemps que l’on rencontre la plus forte concentration d’individus sur l’eau.

Cet insecte très largement répandu a colonisé la plupart des rivières européennes compte tenu de sa capacité à supporter certaines pollutions. On note parfois une augmentation de la densité de l’espèce dans les cas de légers enrichissements organiques de son milieu.

baetis-rhodani-répartition
Baetis rhodani – répartition géographique – Présence de l’insecte en jaune

Comme de nombreuses espèces de son genre, cet éphémère a une prédilection pour émerger avec des températures basses et lors des journées pluvieuses. Il a également la particularité de pointer son nez hors de l’eau par temps de neige.

Généralement le pic d’activité se situe aux alentours de la mi-journée avec des émergences parfois spectaculaires mais relativement  courtes en durée. Un pêcheur se trouvant en place au bon moment peut ainsi réaliser une partie de pêche mémorable pendant cette période. Baetis rhodani est un éphémère de taille moyenne.

Les larves et les larves nymphes sont d’excellentes nageuses et la longueur de leur corps est comprise entre 8 et 10 mm et prolongé de 2 cerques et d’un cercode central plus petit qui disparaît à l’état adulte.

baetis-rhodani-nymphe
Baetis rhodani au stade larvaire

Comme pour la plupart des Baetis, les émergences d’olives de printemps sont toujours très intéressantes car les subimagos dérivent longtemps sur la surface des cours d’eau avant de s’envoler.

baetis rhodani subimago
Baetis rhodani – subimago mâle

La longueur du corps de l’insecte adulte est d’environ 7 à 11 mm.

Les subimagos et imagos possèdent 2 cerques de 14 à 17 mm pour le mâle et de 16 à 18 mm chez la femelle.
La longueur des ailes des mâles est comprise entre 6 et 9 mm et  de 9 à 12 mm pour les femelles.

baetis rhodani-passage-imago
Passage du stade subimago à celui d’imago – Baetis rhodani

Présent sur une très grande majorité des départements français et de nombreuses rivières européennes, Baetis rhodani est l’un des insectes phares du début de saison mais aussi l’un des éphémères que vous rencontrerez le plus souvent tout au long de l’année.

Il est donc absolument indispensable d’avoir dans ses boîtes de mouches une ou plusieurs imitations allant de la nymphe à la sèche sans oublier l’émergente. Croyez-moi, cela pourra vous sauver de bien des bredouilles. Dans le cas contraire, il faudra très certainement vous résigner à regarder les poissons gober …

baetis rhodani mouche seche
Baetis rhodani – Imitation de surface
baetis rhodani mouche sèche
Un montage de Cyril Bailly
Baetis rhodani parachute - Montage Cyril Bailly
Baetis rhodani parachute – Montage Cyril Bailly
nymphe Baetis rhodani
Imitation de larve de Baetis rhodani
Émergente voilier baetis rhodani mouche seche
Émergente voilier – Baetis rhodani
 Baetis rhodani mocuhe noyée
Une mouche noyée imitant la larve de Baetis rhodani

Selon les rivières, la teinte de l’eau et les couleurs du substrat du cours d’eau, la teinte des imitations de Baetis rhodani pourront aller du marron-gris à l’olive en passant par le jaune paille.

Bon début de saison !

 Images et extraits tirés du Tome 2 de “Mes carnets de pêche à la mouche”

Vous aimez cet article. N’hésitez pas à le partager ou à le commenter ! Merci.

Découvrez toutes les familles d’éphémères sur notre livre  » Mes carnets de pêche à la mouche » – Tome 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.