Paru sur PÊCHE MOUCHE SECHE.COM le 25 octobre 2013

Hervé Thomas
(Mes carnets de pêche à la mouche)

Le livre :

Ouvrage technique qui s’inscrit tout à fait dans la lignée des “bibles” des années 60 de Pequegnot et de Rocher, il est très “modernisé” et tout aussi précis et complet : de l’observation et du sens de l’eau, à la description des poissons, du matériel , des mouches, puis de la technique décrite en termes simples et précis à l’intention des jeunes novices qui trouveront les conseils attentionnés d’un “grand frère” qui leur tiendra la main, il est de plus superbe, véritable édition de luxe dont la couleur noire met en valeur les très nombreuses photos et illustrations (362) de chacune des 228 pages

L’auteur:

“Pêcher à la mouche c’est également avoir le sens du partage et de l’amitié et bien évidemment d’être empreint d’un devoir de protection de notre environnement
C’est ce que je souhaite transmettre pour qu’un jour nos enfants puissent pêcher dans les rivières de nos grands parents”

J’ai eu le plaisir de rencontrer Hervé par hasard au réservoir de Veirières cet été et de partager avec lui quelques instants pour apprendre qu’il était guide de pêche, ancien gérant du Lac de la Landie, , qu’il finalisait un livre de technique entrepris depuis 3 années et prévu en 3 tomes dont le premier devait être publié en fin de cette année…,

Le gamin chasseur de grenouilles des bords de Saône devenu adolescent dans les Pyrénées orientales , fut envoûté aux lacs du Carlit par la vision d’un moucheur dont le geste eut sur lui le même effet que sur H Bresson enfant au bord de la Loue en 1934, geste qui détermina leur vocation…!

D’une gentillesse et d’une modestie extrêmes, Hervé m’apparut comme un authentique passionné désireux de transmettre aux générations futures, outre ses compétences indiscutables, sa conception très “humaniste” de cette pêche, dans la quelle manifestement il excelle et qu’il pratique dans le strict respect de la nature, des rivières et du poisson, ….fut-ce au prix d’une édition “à compte d’auteur”, opération courageuse car toujours financièrement risquée mais……quand on aime on ne compte pas….!!

Mon opinion:

Superbe ouvrage comme dit ci dessus, très moderne, véritable “livre d’images magnifiques”, ….mais le texte n’est pas sacrifié, bien au contraire..:
…moins dense apparemment que les ouvrages de Rocher et Pequegnot, mais à la lecture, tout est dit de façon concise et très précise, au besoin imagée et j’ai adoré à propos de l’adaptation de la soie à la canne la référence à une raquette de tennis avec laquelle on lancerait une boule de pétanque ou une balle de ping-pong, le bon choix étant évidemment une….balle de tennis!!

Il est esthétique, il est précis et très complet, rien ne manque, du choix des couleurs de l’équipement à celui de la forme de la poignée de la canne, du bas de ligne aux principaux nœuds ….tout est dit…et bien dit donc très facile à lire, c’est dire l’intérêt qu’il peut avoir pour un novice, et la séduction qu’il exercera sur les plus aguerris ..

Ne vous en privez pas..!!.

Jean Paul . B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.