le Poisson Roy à Navarrenx

Seul détaillant d’articles de pêche à Navarrenx et dans un rayon de 25 kilomètres, Claude Valero est à l’origine du Poisson Roy à Navarrenx. Installé depuis 20 ans dans cette ville, il voit passer chaque année de nombreux pêcheurs dans sa boutique et conseille aussi bien les pêcheurs de truites que les saumonniers.

Poisson Roy NAVARRENX

Bonjour Claude, comment as-tu découvert la pêche ? 

C’était pendant les vacances chez ma grand-mère dans la Nièvre. Nous étions une bande de gosses entre 7 et 10 ans et nous allions tous les jours au bord de la rivière. Chaque année jusqu’à l’adolescence, j’ai ainsi retrouvé mes copains pour pêcher car personne ne pratiquait ce loisir dans ma famille. Habitant Paris, j’ai pêché dans la Seine jusqu’à l’âge de 20 ans. À cette époque, je travaillais avec mes parents qui tenaient un café. Abonné à la Pêche et les poissons, j’y ai trouvé un jour une annonce. La société CAP, la Canne À Pêche, recherchait un commercial. J’ai décidé de postuler malgré mon manque d’expérience dans ce milieu. Sur l’ensemble des candidats, nous avons été deux à être retenus mais c’est l’autre qui a eu la place. Ayant été bien reçu et comme je suis poli, j’ai envoyé une lettre de remerciements à la personne qui m’avait reçu. Quelques jours plus tard, j’ai finalement été recruté car on avait apprécié mon geste. La politesse ça paye. Inexpérimenté, on m’a dirigé vers le dépôt de la société Mitchell afin que je puisse faire mes preuves et apprendre le métier. Après dix mois, on m’a donné un poste de commercial, métier que j’ai exercé 8 ans pour Mitchell. Un jour, dans la boutique du Martin-pêcheur, j’ai tapé dans l’œil du patron de Sert et j’ai été recruté par cette société dans laquelle j’ai officié pendant 7 ans 1/2. Par la suite, j’ai été VRP exclusif pour Sert pendant 13 ans. À l’approche de l’année 2000, avec plus de vingt ans d’expérience dans le milieu de la pêche de loisir, j’ai eu l’envie de quitter Paris et le HLM dans lequel je vivais. La vie dans la Capitale avec son tumulte incessant m’était devenue insupportable.

Comment es-tu arrivé à Navarrenx ? 

À 25 ans, je rêvais d’avoir un magasin d’articles de pêche à Bayonne, la ville natale de mon père. J’ai donc commencé à prospecter aux alentours de cette ville pour finalement trouver une boutique à vendre à Navarrenx. L’affaire ne s’est pas conclue mais j’ai beaucoup aimé cette cité. J’ai eu une autre opportunité dans cette ville et j’ai décidé de m’y installer. Très rapidement, j’ai créé mon site internet de vente en ligne. Et en 2000, la boutique le Poisson Roy a vu le jour.

Poisson Roy NAVARRENX

Tu t’es spécialisé immédiatement dans la pêche du saumon

Non, pas au début. À cette époque, il y avait beaucoup plus de pêcheurs de truites que de pêcheurs de saumons. Il y avait tellement de truites que j’ai même eu plusieurs fois l’occasion de voir des sacs à patates en toile de jute remplis à ras bord, un massacre. Cela n’a pas duré bien évidemment et la raréfaction des truites à conduit certains pêcheurs à se concentrer sur le saumon. C’est au début des années 2000 que l’engouement pour ce poisson a commencé.

Poisson Roy NAVARRENX

Aujourd’hui, quelle est ta situation à la suite du confinement ? 

C’est une période extrêmement difficile car malgré la baisse des ventes pendant les premiers mois de l’année, les charges continuent de courir. Si je ne comptais que sur les ventes réalisées au magasin, j’aurais plié boutique depuis longtemps. Heureusement, mon site internet me permet de résister. Mais comme tu dois le savoir, ce n’est pas avec la pêche que l’on devient riche pécuniairement.

En effet. Heureusement que la richesse intellectuelle compense un peu cela. Aujourd’hui, comment vois-tu l’avenir de la pêche de loisir en Béarn

Nous avons la chance d’avoir une grande richesse dans notre département. En plus de la pêche des carnassiers et celle de la truite, nous avons celles des poissons migrateurs. L’anguille, l’alose, la truite de mer et le saumon. C’est un bien précieux que nous devons défendre en adaptant au mieux la réglementation pêche.

Le Poisson Roy

Il y a quelques mois, l’Aappma d’Oloron a réussit, avec l’appui de plusieurs associations, à faire appliquer la loi au niveau du port de Bayonne. Les pêcheurs professionnels y tendaient leurs filets et y capturaient environ 3000 saumons par an. Je sais que des tractations ont lieu actuellement pour racheter les filets. Que penses-tu de ça ? 

C’est une victoire mais qui doit être suivie par d’autres mesures. La pêche sur l’Adour, le gave de Pau et celui d’Oloron qui sont ses affluents doit être encore plus règlementée. Les pêcheurs de loisir ainsi que les pêcheurs fluviaux doivent être limités dans leurs prélèvements. C’est la condition sine qua non pour sauvegarder les espèces migratrices dont les populations sont en déclin.

On le sait, les cordonniers sont les plus mal chaussés. As-tu encore le temps et l’envie d’aller à la pêche ? 

À 66 ans, j’ai toujours un grand plaisir à aller au bord de l’eau. Je pêche un peu le saumon et la truite. J’aime partager ces moments avec quelques copains en essayant d’éviter les autres pêcheurs. Un peu de solitude et de tranquillité pour me changer de la boutique me font le plus grand bien. Je ne suis pas un acharné et ne recherche pas les scores mais plutôt le plaisir simple du bord de l’eau. J’ai la chance d’habiter dans une région encore rurale et où les coins de pêche sont tous aussi magnifiques les uns que les autres. Chaque fois que je peux, j’essaye d’en profiter.

Merci Claude et à la prochaine. Dans ta boutique ou à la digue de Gougie que tu aimes tant.

Digue de Gougie- Gave Oloron
La Digue de Gougie- Gave Oloron
Poisson Roy NAVARRENX
Le Poisson Roy propose également un hébergement de qualité à Navarrenx même.

Vous souhaitez commander par internet ou vous rendre sur place :

Voici l’adresse de la boutique :

24 Rue Saint-Germain, 64190 Navarrenx

et le lien de la boutique en ligne :

Le Poisson Roy

et le numéro de téléphone : 05.59.66.28.76

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest