Article sur le Journal L’Indépendant-fildepeche.fr

Paru dans le journal L’Indépendant – le 12 octobre 2013

Confidences d’un guide de pêche qui livre ses “trucs” à livre ouvert

PHOTO/Photomontage J.-L. B.
PHOTO/Photomontage J.-L. B.

Les carnets de pêche à la mouche d’Hervé Thomas sont disponibles chez Riera Pêche à Perpignan, où il effectue ce samedi une séance de dédicace de 9h à 12h et à l’hôtel Bones hores des Bouillouses.

Ainsi que sur internet à l’adresse suivante : www.fildepeche.fr

La toute nouvelle maison d’édition “Fil de pêche” publie le premier tome des carnets de pêche à la mouche du réputé Hervé Thomas. Une sommité dans le milieu.

Rencontre

Humble. Discret. Modeste. Tel est Hervé Thomas. Presque gêné lorsqu’il s’agit de dévoiler son CV. Il parle d’une voix posée. Claire. Intelligible. Surtout pas du genre hâbleur. Il pourrait, pourtant ! Dans le milieu (halieutique, s’entend), il fait l’unanimité. Réputé pour ses compétences, apprécié pour la pertinence de son expertise, Hervé Thomas est aujourd’hui sans conteste l’un des plus grands spécialistes français de la pêche à la mouche. Au point d’avoir pu un jour en faire son métier.

Dans les plus belles rivières d’Europe

Pendant des années, ce Catalan d’adoption a arpenté, de long en large et en travers, les berges des plus beaux lacs et rivières français et européens. Son job consistait à organiser des séjours clés en main pour des passionnés de pêche. Avec, pour obligation de résultat, d’être en mesure de faire prendre à ses clients quelques beaux trophées. Que ce soit en Irlande, Espagne, Autriche, Slovénie, Croatie, Bosnie ou Italie, autant dire que le biotope des salmonidés n’a désormais plus aucun secret pour lui.

L’eau douce, donc. Mais pas seulement. Car la pêche à la mouche peut également se pratiquer en mer. Au Vénézuela notamment. Où Hervé Thomas eut également l’occasion de se rendre pour taquiner permits, tarpons et autres bone-fishes. Bien qu’ayant découvert le lancer de la soie relativement tôt – “jeune ado, sur les berges de la Têt” – il dit être resté longtemps “un pêcheur plutôt moyen au niveau correct”.

Aux côtés de maîtres de la discipline

Jusqu’au jour où il obtient l’opportunité d’être nommé gérant du célèbre Centre de pêche à la mouche du lac de la Landie, dans le Puy-de-Dôme. Un parcours privé magnifique. Sauvage. De 30 hectares. Avec des truites énormes. Accusant sous la toise des tailles oscillant entre 40 et 85 cm.

“Là, j’y ai côtoyé les plus grands pêcheurs du monde. Des maîtres de la discipline. Je les ai observés de manière intense. A leur contact, j’ai énormément appris. Techniquement bien sûr. Mais pas seulement. Sur le comportement des poissons et des insectes aussi”.
L’aventure durera 5 ans. Licencié économique, il se voit contraint de revenir dans les P.-O. Passe le diplôme de guide de pêche et s’installe à son compte à Caramany. Mais de récurrents problèmes de dos et de lombaires finissent par avoir raison de ses escapades par monts et par vaux. Il collabore alors avec de nombreux magazines spécialisés. Multiplie les “piges”.
Confidence : “Depuis longtemps me trottait dans la tête l’envie d’écrire un bouquin”. Quatre ans plus tard : voilà qui est fait. Publié par la toute jeune maison d’édition “Fil de pêche” basée à Fuilla, le premier des trois tomes des carnets de pêche d’Hervé Thomas est sorti ces jours-ci.
Un magnifique ouvrage de 228 pages, agrémenté de 320 photographies et 42 dessins et croquis, qui explique, par le menu, les bases essentielles pour débuter ou se perfectionner. Un ouvrage particulièrement riche en “trucs” et “astuces” et qui est aussi un véritable plaidoyer pour la protection de l’environnement et le respect de la vie. Hervé Thomas insiste : “Contrairement à ce que l’on peut penser la pêche permet de prendre du plaisir sans pour autant qu’il soit nécessaire de l’ôter”.
A méditer !

Paru dans L’Indépendant – le 12 octobre
http://www.lindependant.fr/2013/10/12/confidences-d-un-guide-de-peche-qui-livre-ses-trucs-a-livre-ouvert,1799153.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.